Pour la mode, le meilleur est devant

#LeMeilleurEstDevant, c’était le manifeste du dernier défilé de Jean Paul Gaultier, en janvier dernier. «
Il y a trop de vêtements, recyclez-les. Le meilleur est devant
», affirmait-il.
#LeMeilleurEstDevant, c’était le manifeste du dernier défilé de Jean Paul Gaultier, en janvier dernier. « Il y a trop de vêtements, recyclez-les. Le meilleur est devant », affirmait-il. - AFP.

C’est quoi, la mode de demain ? » On leur aurait posé la même question il y a un an, ils nous auraient parlé de matières technologiques, de combinaisons d’astronautes, de vêtements en réalité augmentée et de secondes peaux métamorphes. Pas un, pas une, pour nous dire de ralentir ou de repartir en arrière.

Le futur de la mode, c’est pourtant un retour dans le passé. Pas en matière de création, de coupes et d’imprimés, non, juste une question de comportement. Et c’est le confinement qui a tout accéléré.

Il y a deux semaines, Paris Modes Insider, le flux d’informations vidéo sur la mode de l’agence de presse ETX Studio (anciennement Relaxnews), lançait une série de rencontres intitulée #LeMeilleurEstDevant. La référence, c’est le manifeste du dernier défilé de Jean Paul Gaultier (son vrai dernier, il a arrêté en janvier dernier) : « Il y a trop de vêtements, recyclez-les. Le meilleur est devant ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct