L’industrie belge déplore un «manque de respect» dans la saga de la livraison des masques

L’industrie belge déplore un «manque de respect» dans la saga de la livraison des masques

La décision du gouvernement fédéral d’attribuer la commande de 15 millions de masques buccaux à la société luxembourgeoise Avrox laisse « un arrière-goût amer » à l’industrie belge, écrivent lundi la fédération du secteur de la chimie et des sciences du vivant essenscia ainsi que la fédération belge du textile, du bois et de l’ameublement Fedustria. Elles demandent un entretien avec le ministre de la Défense Philippe Goffin.

Une première livraison de 1,5 million de masques fournis par la société luxembourgeoise Avrox, l’une des deux sociétés retenues début mai par la Défense, était attendue dimanche à Bruxelles. Le ministre de la Défense n’était pas disponible ce lundi pour confirmer leur arrivée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct