Knokke a la cote

Jacqueline de Jong, «
1914–1918
», 2013.
Jacqueline de Jong, « 1914–1918 », 2013. - HV photography. Court. the artist and rodolphe janssen, Brussels

Impacté par la crise sanitaire, le marché de l’art se réorganise pour les mois à venir : après une première expérience l’an dernier à Duinbergen, le galeriste bruxellois Rodolphe Janssen a décidé d’ouvrir une seconde galerie à Knokke – là où seront les clients cet été. « J’ai passé ce confinement à être actif plutôt qu’à réfléchir sur un avenir de toute façon incertain. J’ai passé beaucoup de temps à maintenir le contact avec mes artistes, à les soutenir, à échanger avec mes collègues, les institutions… Tout comme les musées, nous avons à cœur de faire fonctionner la vie culturelle. On rouvre aussi pour ça, pas seulement pour vendre », déclare-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct