Jane Goodall: «Cette pandémie, nous l’avons causée nous-mêmes»

Jane Goodall: «Cette pandémie, nous l’avons causée nous-mêmes»
Reuters

Elle envoie des messages vidéo à son équipe sur le terrain et sur les réseaux sociaux, donne des conférences en ligne, participe à des meetings, crée des podcasts et répond à des milliers de courriels. Elle se filme aussi en train de lire certains de ses livres pour les enfants qui sont confinés, dont In the shadow of man, sur ses premières années avec les chimpanzés, car cette année marque le 60e  anniversaire du jour de son arrivée à Gombe, en Tanzanie, le 14 juillet 1960. « Avec mon équipe de communication de l’Institut Jane Goodall, je me suis créé une Jane virtuelle et je n’ai jamais été aussi occupée de ma vie », confie la célèbre primatologue Jane Goodall depuis sa maison familiale de Bournemouth, au Royaume-Uni.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct