A La Louvière, réinventer la saison, c’est Central!

«
Pinocchio le Kirkiga
», joué par des musiciens et des comédiens burkinabés et belges.
« Pinocchio le Kirkiga », joué par des musiciens et des comédiens burkinabés et belges. - Ger Spendel

C’est l’exercice traditionnel de la saison : annoncer sa saison. Tous les ans, au mois de mai, les théâtres dévoilent – à coups de conférences de presse, teasers internet ou brochures papier – de quoi sera faite leur prochaine programmation. Bien rodée, la manœuvre trébuche pourtant sur un obstacle de taille cette année : la crise sanitaire et l’incertitude, pas encore dissipée par les autorités, pesant sur les conditions de reprise du spectacle vivant à la rentrée.

En croisant farouchement les doigts pour voir les spectateurs retourner dans les salles dès septembre, de nombreuses institutions ont décidé de communiquer malgré tout le contenu de leur saison 2020-2021, certaines sans en changer (pour le moment) la forme, mais d’autres en anticipant des contraintes sanitaires inédites avec une série de plans B, C ou D.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct