France: l’épidémie recule, les politiques spéculent

Edouard Philippe et Emmanuel Macron aux cérémonies marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai dernier à l’Arc de Triomphe
: le vizir dépasse le calife de 7 à 9 points...
Edouard Philippe et Emmanuel Macron aux cérémonies marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai dernier à l’Arc de Triomphe : le vizir dépasse le calife de 7 à 9 points... - Reuters.

Humeur

On connaissait jusqu’ici les principaux indicateurs du reflux de l’épidémie : le nombre de passages aux urgences, le taux d’occupation des lits en réanimation ou l’état du RO (qui mesure le nombre de personnes qu’un malade peut infecter). On peut désormais en ajouter un autre : les rumeurs autour du pouvoir et le bal des ambitions. Quand le virus recule, les politiques à nouveau spéculent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct