Après deux ans de RGPD, la vie privée reste menacée

Après deux ans de RGPD, la vie privée reste menacée
REUTERS.

Né dans le chaos administratif généralisé le 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) nourrissait l’ambition des textes qui marquent l’Histoire. A défaut de Silicon Valley, l’Europe plaçait le respect de la vie privée au rang de valeur suprême. Une norme, disait-elle, vertueuse, capable d’infléchir le business model des géants de la tech qui avaient transformé les données personnelles en or noir de la nouvelle économie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct