Véronique De Keyser: «On se croyait invincibles et on se retrouve nus»

«
Il n’y a pas de bonne manière 
de faire de la laïcité si on n’a pas 
un pied sur le terrain.
»
« Il n’y a pas de bonne manière de faire de la laïcité si on n’a pas un pied sur le terrain. » - Roger Milutin

entretien

Elue à la quasi-unanimité – seule candidate en lice – Véronique De Keyser a pris ce mardi la succession d’Henri Bartholomeeusen à la présidence du Centre d’action laïque. L’ancienne eurodéputée socialiste devient de ce fait la première femme à la tête de la laïcité organisée, à l’aune d’un monde d’après Covid, dont les contours restent à définir. Mais dans lequel le mouvement laïque entend bien compter.

Vous êtes élue dans des circonstances tout à fait particulières. C’est quoi, la laïcité confinée ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct