Les mesures de soutien ne suffisent plus, le gouvernement minoritaire atteint «sa limite»

Au cabinet de David Clarinval (MR), ministre du Budget du gouvernement Wilmès, on évalue à 13 milliards d’euros le coût des mesures prises jusqu’à présent en Belgique.
Au cabinet de David Clarinval (MR), ministre du Budget du gouvernement Wilmès, on évalue à 13 milliards d’euros le coût des mesures prises jusqu’à présent en Belgique. - Photo News.

On attend le plan, la relance ne peut pas attendre. Chaque jour qui passe – chaque semaine, soyons larges – accroît l’urgence. D’où la reprise des discussions visant à former un gouvernement fédéral de plein exercice. Elles sont au point de départ. Le duo Magnette-Rousseau a fait un premier tour des présidents pour mesurer les convergences et divergences entre les dix formations concernées (PS, SP.A, N-VA, MR, VLD, CD&V, Ecolo, Groen, CDH, Défi), il a rencontré mardi Egbert Lachaert, président du VLD. Il faut identifier les partenaires d’une présumée coalition. Les voir s’engager dans une négociation en bonne et due forme, boucler un compromis au centre-droit ou au centre-gauche, selon le rapport de force.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct