Et si Renault quittait la Formule 1?

Esteban Ocon et Daniel Ricciardo évolueront dans un contexte particulièrement difficile à partir de cet été.
Esteban Ocon et Daniel Ricciardo évolueront dans un contexte particulièrement difficile à partir de cet été. - Photo News

Le sport automobile s’apprête à vivre ses premières secousses post-confinement. Jusqu’ici, il n’y a qu’Audi qui a annoncé son retrait du DTM, ce championnat de Tourisme très germano-allemand déjà moribond avant cette annonce. D’autres constructeurs vont suivre. À une échelle bien plus grande, c’est évident.

Ainsi, une rumeur enfle à propos de Renault et de son implication en Formule 1. À la base, elle se nourrit de l’annonce faite, voici une dizaine de jours, de l’engagement de Daniel Ricciardo par l’écurie McLaren à partir de 2021. On croyait l’Australien pierre angulaire d’un plan qui devait ramener l’équipe hexagonale au sommet de la catégorie-reine. Et le voilà qui se taille lâchement pour un team au passé prestigieux, certes, mais dont les dix dernières années ont ressemblé à un troupeau de vaches maigres traversant le désert sans voir le bout du tunnel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct