L’UCLouvain renonce pour certains examens à TestWe, le logiciel contesté

L’UCLouvain renonce pour certains examens à TestWe, le logiciel contesté

Le logiciel prévu pour mener à bien ces examens, la plateforme TestWe, fait face à des bugs. Résultat? L’angoisse monte chez les étudiants qui dénoncent une désorganisation de l’université. Afin de calmer les esprits, l’UCLouvain annonce abandonner le logiciel pour 40 examens, relaient divers médias depuis mardi soir.

«Ce sont les nombreux couacs survenus lors des tests à blanc qui ont suscité l’inquiétude», précise la RTBF. Les tests avaient lieu ce mardi dans plusieurs facultés à la fois et le trop grand nombre d’étudiants connectés a eu raison du système.

L’UCLouvain a donc choisi de faire glisser sur d’autres plateformes, telles que Moodle ou Teams, une quarantaine d’examens. Ces logiciels pouvant mieux supporter un nombre important de connexions simultanées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct