Opération impôts: les erreurs à ne pas commettre avec une déclaration simplifiée ou préremplie

Opération impôts: les erreurs à ne pas commettre avec une déclaration simplifiée ou préremplie
Belga.

Pour beaucoup de contribuables, remplir la déclaration de revenus se résume de plus en plus à quelques minutes de concentration. Les autorités fiscales envoient en effet un nombre toujours plus important de « propositions de déclaration simplifiée » (PDS). C’est une déclaration déjà remplie et une simulation de calcul de votre impôt, le tout basé sur les données fiscales dont l’administration a connaissance. Qui la reçoit ? Tous les contribuables dont la situation fiscale est jugée « stable » : 55 % d’entre eux cette année, soit 3,9 millions de personnes. C’est 730.000 de plus qu’en 2019, et cela s’explique par le fait que le fisc a élargi le groupe à ceux qui ont un emprunt hypothécaire, ou encore à ceux possédant un contrat d’assurance protection juridique. Mais même si vous n’êtes pas éligible à la PDS, le fisc vous mâche le travail en vous proposant sur Tax-on-web une déclaration largement préremplie avec les informations dont il dispose.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct