Hervé Guerrisi: «Il faut plus d’encadrement»

Pris dans le rythme furieux du Festival d’Avignon, véritable tourbillon qui agit comme une lessiveuse sur les artistes qui s’y produisent, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli ne se sont pas attardés plus que ça sur les conditions régissant la captation de leur spectacle, L.U.C.A , par la RTBF. « Avec l’agenda ultra-chargé d’Avignon, on n’a pas fait gaffe », se souvient Hervé Guerrisi, qui a coécrit et cojoue le spectacle. « On a joué, la RTBF a capté le spectacle et on ne s’est pas trop posé de questions. » Et puis voilà que, alors que les représentations de L.U.C.A sont annulées à l’Ancre, à Charleroi, et au Théâtre National à Bruxelles, pour cause de confinement, les deux artistes découvrent que leur pièce est diffusée en accès totalement libre sur Auvio, sans qu’ils aient été contactés, et sans qu’ils ne soient rémunérés (excepté les quelques centimes en droits d’auteur que rapporte une diffusion exclusivement sur Auvio).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct