Un berger pour les projets d’habitat groupé

Parmi les projets de cOarchi, la transformation de l’ancienne ambassade d’Espagne à Schaerbeek, bâtiment remarquable de l’architecte Polak, en habitat groupé intergénérationnel.
Parmi les projets de cOarchi, la transformation de l’ancienne ambassade d’Espagne à Schaerbeek, bâtiment remarquable de l’architecte Polak, en habitat groupé intergénérationnel. - atwyce architects.

Partager des ressources, disposer d’espaces de vie plus généreux grâce à des communs, entretenir davantage de rapports sociaux… Il existe de nombreuses motivations qui poussent les ménages à vouloir se tourner vers l’habitat groupé. Mais entre le rêve et sa réalisation se dressent souvent des obstacles sérieux, voire infranchissables… Beaucoup de projets d’habitats groupés échouent en effet à cause de problèmes relationnels entre les membres, mais aussi pour des raisons plus concrètes comme la difficulté à trouver un bien adéquat et à l’acquérir. De plus, lorsque ces projets aboutissent, c’est généralement à l’issue d’une longue période (6 à 8 ans en moyenne) et il est très compliqué d’anticiper leur coût global.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct