Roel Moors: «À l’image du football, le basket allemand veut aussi servir d’exemple»

photo news
photo news

La carrière du coach Roel Moors s’est emballée beaucoup plus vite qu’il n’aurait osé en rêver. À 41 ans, désigné meilleur mentor de la Champions League l’année passée, après y avoir hissé ses Giants sur le podium en terrassant son futur employeur, l’ancien meneur, reconverti depuis cinq ans seulement, vit une première expérience à l’étranger dans le puissant club de Brose Bamberg, où il dirige l’international belge Retin Obasohan, est assisté de Thomas Crab et accompagné par le manager sportif Leo De Rycke, autant d’ex-Anversois eux aussi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct