Plan de relance: le moment «wouaw» de l’Europe

La présidente de la Commission européenne Urusla von der Leyen
La présidente de la Commission européenne Urusla von der Leyen - AFP

Historique ? Ce mercredi, la présidente de la Commission européenne n’a en tout cas pas raté son rendez-vous avec le présent et la crise en plaçant très haut la barre de son plan de relance « post-Covid ».

Une révolution

Un Plan Marshall ? Cela en a en tout cas l’effet, et c’est déjà beaucoup tant on sait qu’en économie, la perception crée la confiance et la confiance nourrit la relance. Ce qui « fait le job » ? Les 2.400 milliards d’euros qui viendront d’une manière ou d’une autre irriguer les économies européennes, mais surtout le recours par la Commission à l’emprunt sur les marchés des 750 milliards d’euros du plan de relance stricto sensu. Une révolution dans l’histoire communautaire, un sacré tabou brisé : jamais la Commission n’a proposé l’émission d’une dette européenne mutualisée d’une telle ampleur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct