Comment réduire sa consommation de sel

Les trois quarts du sel que nous consommons sont ajoutés en amont dans les aliments, contre un quart environ quand on cuisine.
Les trois quarts du sel que nous consommons sont ajoutés en amont dans les aliments, contre un quart environ quand on cuisine. - Dominique Duchesnes.

Le sel de la vie. Ou devrait-on dire… de la mort ? Chaque année, les maladies cardiovasculaires dues à l’excès de sel tuent plus d’un million et demi de personnes dans le monde, selon une étude parue dans le New England Journal of Medecine. Les nutritionnistes n’ont de cesse de mettre en garde les consommateurs contre une alimentation trop riche en chlorure de sodium (le nom scientifique du sel), qui augmente le risque d’accidents vasculaires. Comme le rappelle le SPF Santé sur son site internet, si le sodium est « vital à notre organisme pour de multiples fonctions (transmission de l’influx nerveux, contraction des muscles, maintien de l’hydratation du corps…), il est cependant présent en trop grandes quantités dans de nombreux aliments consommés quotidiennement ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct