Anderlecht: Marc Coucke, le pas de côté après la marche de travers

photo news
photo news

Une entrée officielle par la porte principale de la tribune d’honneur qui, par parenthèse, constitue un éclatant aveu de culpabilité. Une sorte d’acte de contrition à la fois involontaire et public par rapport aux esquives répétées sur son mélange des genres entre son statut officieux de dirigeant masqué du club bruxellois, et sa société de management sportif Let’s Play. Grugée ou complice selon les points de vue, la Commission des licences appréciera, elle qui mesure de printemps en printemps que le football professionnel belge n’est plus à une contradiction près.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct