lesoirimmo

Conditionnalité: éviter l’amalgame avec la vieille troïka

Après le message global politique, le temps est venu de préciser les détails de l’Instrument de relance de 750 milliards post Covid-19 de la Commission européenne. Au lendemain de la présentation globalement bien accueillie par la presse européenne, son souci a été de tenter d’éviter les amalgames entre les conditions qui seront posées aux Etats pour bénéficier des subventions et des prêts du paquet et celles qui ont été demandées à la Grèce et aux autres pays qui ont eu besoin d’aide financière pendant la crise des dettes souveraines en 2012.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct