Pierre-Olivier Beckers: «Pas encore de deadline pour les JO de Tokyo»

Pierre-Olivier Beckers réfute les rumeurs d’une décision anticipée quant à la tenue des Jeux de Tokyo. @AFP
Pierre-Olivier Beckers réfute les rumeurs d’une décision anticipée quant à la tenue des Jeux de Tokyo. @AFP - AFP.

La planète olympique a été prise de fièvre ce jeudi. En cause, l’information lancée par le quotidien italien Corriere dello Sport selon laquelle le Comité international olympique (CIO) pourrait déjà décider en octobre prochain, soit neuf mois avant l’événement, d’annuler les Jeux de Tokyo si la crise du coronavirus devait perdurer quelque part dans le monde. L’institution basée à Lausanne entend, en effet, faire en sorte que les 206 comités nationaux olympiques puissent y prendre part en toute sécurité, du 23 juillet au 8 août 2021. Du coup, s’il devait apparaître que les conditions sanitaires ne permettent pas à tout le monde de le faire, le CIO pourrait anticiper une décision forcément inévitable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct