Restos et cafés rouverts de concert

Le 3 juin, l’horeca devrait donc recevoir le feu vert du Conseil national de sécurité (CNS) pour rouvrir cinq petits jours plus tard. C’est serré pour tout préparer dans les règles de ce déconfinement sensible qu’annoncera, sauf surprise, la Première ministre Sophie Wilmès. D’où le très vif espoir du secteur et de tous ceux qui en dépendent d’être fixés avant l’heure. Le ministre Ducarme douche toute espérance : « Tout sera communiqué par le CNS comme d’habitude. » Pas question donc de lâcher quoi que ce soit officiellement avant mercredi. Et c’est assez logique : les conditions de la réouverture font encore l’objet de discussions et de réflexions, notamment au sein du groupe d’experts en charge de l’exit strategy (GEES). Par ailleurs, depuis le début de la crise du Covid-19, le CNS a été, à de multiples reprises, le théâtre de revirements.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct