«L’école dehors, une solution sanitaire et salutaire»

«L’école dehors, une solution sanitaire et salutaire»
Coralie Cardon

En Belgique francophone comme ailleurs, au moment du déconfinement, les enfants auront vécu enfermés deux mois. Deux mois à manquer d’air et d’espace pour la plupart d’entre eux, deux mois à regarder les écrans plus que d’ordinaire. Ils étaient déjà trop sédentaires (1), les voilà maintenant quasi immobiles. Pourquoi prolonger le confinement en les enfermant à nouveau dans les classes, alors qu’être en lien avec le réel, avec le dehors, est primordial pour leur bien-être et leur développement ? L’habitude constitue-t-elle une raison suffisante ? Et si une autre solution existait, qui implique l’usage de nouveaux espaces d’enseignement ? Si on tentait l’école du dehors ?

L’école du dehors « désigne une pratique d’enseignement qui se fait de manière régulière dans l’espace naturel et culturel proche, de manière interdisciplinaire et en travaillant les objectifs du programme scolaire dans toutes les matières ». (2)

Concrètement, l’école du dehors, c’est possible quel que soit l’âge des élèves. C’est possible en ville comme en milieu rural, dans la cour de l’école, dans un bois, un parc ou un jardin. C’est peu coûteux. Cela facilite l’exécution des mesures sanitaires, difficilement tenables pour des établissements scolaires qui ne disposent pas toujours d’espace suffisant à l’intérieur. Faire classe à l’extérieur est même recommandé par la Ministre de l’Education dans le cadre du déconfinement progressif. (3)

Une réponse au manque de nature

De nombreux autres pays ont déjà intégré l’importance des classes du dehors, leur intérêt pédagogique et leur rôle dans le développement de l’enfant. Dans certains pays, parfois en tête des classements internationaux PISA (4), les enfants profitent largement des bienfaits d’expériences régulières à l’extérieur, en particulier dans la nature. Ainsi, les « écoles en forêt », où les jeunes enfants ont cours dans un espace naturel toute l’année, existent depuis les années 1950 en Europe du Nord, et leur nombre explose quasiment partout dans le monde depuis dix ans. En Belgique également, des dizaines d’enseignant·es sortaient déjà plusieurs fois par mois avec leur classe avant le confinement, souvent accompagné.es et formé.es par des associations d’éducation à l’environnement, prêtes à amplifier le mouvement. Tou.te.s constatent les bienfaits du dehors. Le collectif qui les rassemble, au côté de professionnel.le.s de l’éducation à l’environnement, ne cesse de s’agrandir. Son nom est explicite : tousdehors.be.

La nature comme source d’apprentissage

Les études démontrent les bienfaits de l’école en extérieur à différents niveaux. C’est bon pour la santé psychique, pour la santé physique, et cela renforce le système immunitaire (5). Cela favorise le développement moteur, cognitif, social, émotionnel et créatif des enfants. C’est un fait scientifiquement prouvé, pour une pratique qu’il devient nécessaire de mettre en œuvre à grande échelle. « Il est temps de prendre la nature au sérieux en tant que ressource d’apprentissage et de développement. Il est temps d’intégrer la nature et la pédagogie basée sur la nature dans l’éducation formelle, pour étendre les efforts existants et isolés à des pratiques de plus en plus courantes » (6).

Commencer à faire classe à ciel ouvert contribuera à épanouir les élèves en répondant à un besoin immédiat d’espace et de calme suite à cette période de confinement, tout en stimulant leur créativité et en nourrissant leur émerveillement. Par la suite, un modèle scolaire intégrant l’école du dehors de manière régulière permettrait de recréer du lien avec la nature, prérequis essentiel pour un changement de paradigme et de comportement à l’échelle d’une génération. L’habitabilité de notre planète en a besoin !

Le programme scolaire se trouve dehors

Plus encore, l’enseignement dehors se révèle particulièrement efficace en termes d’apprentissages scolaires. Les sciences cognitives actuelles montrent que notre connaissance du monde et nos apprentissages sont liés à nos expériences sensorielles et à nos mouvements. Les apprentissages fondamentaux en langues, en sciences et en mathématiques sont renforcés par l’expérience en situation authentique.

Le système scolaire va devoir se réinventer, il faut dès aujourd’hui (re)penser la rentrée scolaire de septembre. L’école de demain n’est pas seulement numérique, c’est aussi celle qui se doit de prendre en compte le besoin de dehors pour apprendre, pour entrer en relation avec le monde et prendre sa juste place dans la nature. Et si ce contexte d’immédiat après-COVID nous donnait l’opportunité d’expérimenter vraiment l’éducation dehors ? Joignons la bouffée d’air de la reprise à l’innovation pédagogique. « C’est dans le manque que l’on se rend compte de la valeur des choses » (7), et le confinement ne nous aura que trop fait ressentir combien nous sommes des êtres qui avons besoin de nature.

Pour ces raisons, et compte tenu de la situation mondiale actuelle, nous estimons qu’il est temps de soutenir l’éducation à ciel ouvert et de déployer les moyens et ressources nécessaires pour outiller les professionnel.le.s souhaitant s’investir dans l’enseignement dehors.

(1) Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

(2) Council of Learning Outside the Classroom UK, TEACHOUT project DK.

(3) Circulaire 7550 – Covid-19 : décision du Conseil National de sécurité du 25 avril 2020.

(4) Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa), est un ensemble d’études menées par l’Organisation de coopération et de développement économiques, et visant à mesurer les performances des systèmes éducatifs des pays membres et non membres (wikipédia).

(5) En Suède, les enfants des crèches classiques sont absents pour cause de maladie 8 % du temps, contre 3 % dans les crèches en pleine nature. Sarah Wauquiez, « Les enfants des bois ».

(6) Synthèse de près de 200 articles scientifiques autour des « Nature Based Learnings » : Kuo Ming, Barnes Michael et Jordan Catherine, « Do Experiences With Nature Promote Learning ? Converging Evidence of a Cause-and-Effect Relationship », Frontiers in Psychology, vol. 10, 2019.

(7) Franck Thilliez, in « Deuils de miel ».

*Signataires :

Collectif Tous Dehors, réseau d’acteurs pour favoriser les sorties nature en Belgique francophone

Réseau IDée asbl, réseau des associations d’éducation à l’environnement

Jean-Pascal van Ypersele, professeur de climatologie et de sciences de l’environnement, UCLouvain, ancien Vice-président du GIEC (2008-2015)

Olivier de Schutter, professeur à l’UCLouvain, rapporteur spécial de l’ONU sur l’extrême pauvreté et les droits humains

Bruno Humbeeck, chercheur en pédagogie familiale et scolaire, faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université de Mons

Benoît Galand, professeur en sciences de l’éducation, UCLouvain

Sylvie Meekers, directrice générale, Inter Environnement Wallonie

Philippe Funcken, directeur général, Natagora

Philippe de Saint Louvent, animateur nature et formateur, CRIE de Mouscron

Christel Malcourant, animatrice nature, CRIE du Fourneau St Michel

Thomas Naessens, Formateur en Animation Nature et Guide Nature, asbl Jeunes et Nature

Peggy Delbecque, institutrice maternelle, conseillère communale, Comines-Warneton

Ophélie Ducatteeuw, institutrice maternelle, Mouscron

Julie Van de Kelder, institutrice maternelle, Mouscron

Marilyn Hanssens (membre fondateur), Brigitta Sartorelli (administratrice) et Julien Claessens (administrateur), asbl Pleine Terre

Loÿsa de Chevigny, animatrice nature et éducatrice aux médias, présidente de Jeunes et Nature

Marie-Laurence Jadot, institutrice maternelle, St Vaast

Jessica Delsaux, animatrice et coordinatrice, asbl Au détour d’un regard

Cécile Bolly, médecin et guide-nature

Christine Deletaille, enseignante à l’école Decroly d’histoire, géo et d’histoire de l’art à la retraite

Christophe Visse, animateur nature, Education Environnement / CRIE de Liège

Virginie Mathelart, institutrice maternelle

Anne-Catherine Delincé, institutrice en 1e et 2e années, Fontin

Catherine Piette, enseignante maternelle

Cécile Struyven, coordinatrice et animatrice, Ateliers Casa Verde

Caroline Leterme, formatrice, fondatrice d’« On décolle », jardin d’enfants en forêt, Jalhay

Marie-Pierre Defraiteur, professeur de géographie en école normale

Eglantine Dardenne, Emilie Hennot, Valentine Bisteau et Stéphanie Bonnet, animatrices nature et formatrices en école du dehors, Aquascope Virelles

Olivier Freches, professeur de physique, Athénée de Marchin

Martina Paone, Margherita Via, Sarah Kuen, Riene Bijens, Kevin Deruyver, Dorothée Clette, Brussels Outdoor School

Dr Anne Bultot, médecin scolaire et en consultations ONE

Johanna Danthinne, institutrice maternelle, Modave

Elise Claudot, professeur d’art appliqué, plasticienne nature et musicienne

Muriel Desimpelaere, ingénieur agronome, enseignante en secondaire, Tournai

Caroline Chais, institutrice maternelle, animatrice des stages « Les éco-aventuriers de Bois-de-Lessines » et initiatrice du projet « Les éco-liés et éco-lierres » (Lessines)

Christian Dave, coordinateur, CRIE de St-Hubert

Sandrine Permanne, animatrice scolaire, Parc Naturel des Plaines de l’Escaut

Maude Mousset, enseignante dans l’enseignement secondaire

Mathieu Dumoulin, formateur dans un Centre de Dépaysement et de Plein Air (CDPA)

Maximo Foncea, animateur/formateur, CRIE de Villers-La-Ville

Sylviane Paulus, institutrice primaire, Bercheux

Guillaume Denonne, animateur nature, CRIE d’Harchies

Laurence Bourguignon, techno-pédagogue, asbl Forsud

Anne Dubray, institutrice maternelle, St Vaast

Aurélie Larcy, bioingénieur, enseignante, Athénée Joseph Bracops, Anderlecht

Laurence Denis, coordinatrice, asbl La Leçon Verte

Monique Lozet, présidente, asbl La Leçon Verte

Christophe Dubois, rédacteur en chef du magazine Symbioses

François Beckers, chargé de missions service pédagogique, Réseau IDée asbl

Aude Jacomet, coordinatrice pédagogique et animatrice, Maison verte et bleue, Anderlecht

Robert Levillez, psychopédagogue, Haute Ecole Francisco Ferrer, Bruxelles

Gaëtane Coppens, enseignante dans le secondaire, coordinatrice de l’ASBL Sciences Inverses

Dorian Kempeneers, formateur, Institut d’Eco-Pédagogie, Liège

Nolwenn Lécuyer, Priscille Cazin, Marie-Chantal Estienne, Marie France Simon, Françoise Bacq, Stéphanie Bruyer, accompagnatrices bain de forêt, Collectif Shinrin Yoku Belgium

Brigitte Amory, maître assistante en sciences, Haute Ecole Galilée, Bruxelles

Anne Mortiaux, plasticienne, maître assistante en arts plastiques, Haute Ecole Galilée, Bruxelles

Véronique Bragard, professeure de littérature anglaise

Dominique Nootens, enseignante secondaire supérieur, candidate guide nature

Benoît Houbeau, directeur, asbl Les découvertes de Comblain

Lula Béry, animatrice au COOP, comédienne et directrice artistique, asbl Oh my god

Corinne Mommen, facilitatrice de Travail qui relie, Terr’Eveille

Claire Sarlet, l’Orée asbl

Nathalie Castiaux, consultante et animatrice en cartographie collaborative

Marie Belina-Podgaetsky, animatrice/formatrice, CRIE de Villers-la-Ville

Vinciane Graulich, formatrice, Education Environnement, Liège

Laurence Gabbiadini, institutrice maternelle, Liège

RIEPP – Réseau des Initiatives Enfants-Parents-Professionnel·le·s

Marie-Rose Bruffaerts, présidente, Les amis des animaux asbl, Feluy

Sofia Corte Real, artiste intervenante dans les écoles

Mathieu Le Clef, directeur, Empreintes / CRIE de Namur

Anne-Sophie Honoré, animatrice et formatrice, CRIE de Mouscron

Sarah Dujardin, animatrice biodiversité et alimentation durable, Maison verte et bleue, Anderlecht

Virginie Hess, chroniqueuse Nature et Environnement, Asbl Ecoscénique

Carine Billy, animatrice, Asbl Les découvertes de Comblain

Julie Marbaix, directrice, Musée de l’Eau et de la Fontaine ASBL

Danielle Marvel, responsable du Petit Foriest, Centre d’Education à l’Environnement, Woluwe-Saint-Lambert

Katrien Vandemeulebroecke, coordinatrice, Jouer Dehors ! ASBL

Catherine Struman, guide nature, nutritionniste, praticienne de shiatsu, Bruxelles

Marie Adam, responsable du Baluchon, centre de nature et créativité pour les enfants, Charleroi

Dimitri Phukan, secrétaire général, écosonso asbl

Mélanie Paridaens, psychopédagogue et formatrice

Anne Loncin, facilitatrice administrative, Nature Attitude / CRIE d’Anlier

Frédérique Muller, responsable des projets environnement, PointCulture

Domitienne Cuvelier, animatrice nature et coordinatrice des projets éducatifs, Centre de Découverte COOP, Anderlecht

Marc Stiéman, coordinateur du projet « Ose le vert, recrée ta cour », Natagora

Gabriel Casalanguida, animateur du projet « Ose le vert, recrée ta cour », Natagora

Lucie Bastien, chargée de programme, Fondation Chimay-Wartoise

Véronique Leemans, directrice, école Les Peupliers, Anderlecht

Nathalie Galland, enseignante en Haute Ecole pédagogique, Bruxelles

Jean-François Poncelet, maître assistant à l’ISPG, Haute École Galilée, Bruxelles

Béatrice Herbert, maître-assistante en formation initiale des enseignants en préscolaire, ISPG, Haute École Galilée, Bruxelles

Maison verte et bleue, asbl de sensibilisation et d’éducation à la biodiversité et à l’alimentation durable, Anderlecht

Sophie Maerckx, directrice, Apis Bruoc Sella, Bruxelles

Anne-Catherine Martin, animatrice nature, CRIE de Spa

Danielle Cormier, enseignante maternelle

Yanko Diakoff, animateur, Education Environnement / CRIE de Liège

Jonathan Ponsard, Technopédagogue, eduLAB

Chantal Gobeaux, enseignante en 1e année de primaire

Erick Mascart, coordinateur des projets numériques, Forsud asbl

Hichem Dahmouche, chercheur doctorant en sciences de l’éducation, Université Libre de Bruxelles

Thomas Jean, réalisateur

Dorothée Baillet, postdoctorante en sciences de l’éducation, ULB

Raehda Kabir, maître assistant en psychologie et pédagogie, haute école Francisco Ferrer

Claire Boucquey, enseignante au SSAS’O de L’Ecole Escale, maman d’enfants de primaire et maternelle

Benoît Pâquet, instituteur 4e/5e/6e, école des Trois Vallées, Olloy-sur-Viroin

Véronique Couture, directrice d’un service d’actions en milieu ouvert

Gisèle Dineur, guide nature, maître assistante HEFF-catégorie pédagogique Buls-Demot

Gwenaëlle Leclercq, psychologue pour enfants, formatrice d’enseignants, biologiste

Anne Lahousse, psychopédagogue pensionnée

Fabienne Lenoir, institutrice maternelle

Bernard Delville, président, Vents d’Houyet

Barbara Otto, fondatrice de la Fondation Kids & Wind

Claude-Etienne Scoriels, directeur, Nature et Loisirs ASBL

Catherine Robinson, animatrice nature et formatrice pour l’école du dehors, Les découvertes de Comblain asbl

Jean-François Garraux, animateur, CRIE du Fourneau St Michel

Nathalie Reydams, professeur de cours généraux, enseignement secondaire spécialisé St Joseph, Dolhain

David Dumont, Emilien Burlet et Anabelle Leplat, Charleroi Nature asbl

Martin Windels, guide nature

Ann Remy, coordinatrice, Grandeur Nature ASBL

Swen Gloaguen, le Champ du Chaudron, Commune Racine asbl

Sara Peeters, coordinatrice, Institut d’Eco-Pédagogie

Chantal Van Rossem, membre de Lys Nature

Frédérique Dehaye, coordinatrice de l’association des Amis de la Terre-Belgique

Thomas Décary, animateur nature, asbl Ekikrok

Patrick Dupriez, président, asbl Etopia

Emeline De Bouver, Institut d’Eco-Pédagogie, Liège

Philippe Skilbecq, psychopédagogue, HE2B

Michèle Eloy, enseignante, conseillère pédagogique, interprète nature

Gino Aufiero, animateur, Education Environnement / CRIE de Liège

Christine Vandoolaeghe, Brigitte Cartigny, Comité Lys Nature

Dominique Willemsens, service pédagogique, Réseau IDée

Sophie Vanderschueren, coordinatrice, Coördinatie Zenne – Coordination Senne

Maelle Dufrasne, Institut d’Eco-Pédagogie, Liège

Asbl Eco-Vie

Stéphanie D’Andreamatteo, animatrice, Education-Environnement / CRIE de Liège

Jo Van Cauwenberge, Caroline de Roos, Céline Henriet, Céline Grandjean, Lenka Cerne, Clément Wiliquet, Xavier Dallenogare, Lola Renard, Eline Botte, Séverine Herve, Julie Augurelle, Isabelle Magils, Emily Kluyskens, Stéphanie Dupuis, Kévin Roeland, Victoria Spezialetti, Emilie Croquet, Georges Abts, directeur, responsables de projets et/ou collaborateurs éducatifs, GoodPlanet Belgium

Christophe Rousseau, coordinateur, CRIE de Villers la Ville

Christophe Vermonden, vice-président, Cercles des Naturalistes de Belgique asbl

Florence Levie, psychologue, psychothérapeute pour enfants et adultes

Cécile Mattina, coordinatrice, asbl Petite ferme de Roloux

ASBL La Prairie, ferme d’animation, Mouscron

Anne Chantal Decaluwé, institutrice maternelle

Méline Dechambre, coordinatrice, Ferme des enfants

Lys-Nature asbl et le groupe animations de Lys-Nature

Olivier Embise, animateur nature, CRIE du Fourneau Saint-Michel

Sarah Guillaume, secrétaire du CA, asbl Jeunes & Nature, enseignante de langues germaniques en secondaire supérieur

Bernadette Maquet, ancienne maître assistante à Henallux, dpt pédagogique de Champion, régendat en Sciences

Thibaud Bayet, animateur Nature, La Leçon Verte asbl

Adrien Marquet, animateur nature, CRIE de Spa

Thomas Barideau, proviseur, Athénée Joseph Bracops, Anderlecht

Laetitia Taton, institutrice primaire

Annick Pironet, directrice, Domaine de Bérinzenne asbl

Dorothée Moujahid, animatrice, asbl Jeunes & Nature

Mona Farinelle, animatrice, Nature Attitude / CRIE d’Anlier

Stéphane Califice, coordinateur-animateur, Le Petit Fagnard, centre de classes vertes et de stages nature

Lola Thyssen, animatrice nature, CRIE de Modave

Vinciane Mathieu, coordinatrice pédagogique, CRIE de Spa

Laurence Jonkers, ingénieure des eaux et forêts, éco-conseillère et animatrice nature

Alexandra Génot, crèche écologique koala

Fabienne Taskin, institutrice maternelle, « l’école en bottes »

María Robles, puéricultrice, crèche du Parlement Européen

Julio Lizan, éducateur spécialisé

Marcel van Meesche, gérant, 21Solutions, et parent

Nadège Lecomte, accueillante d’enfants, animatrice

Valérie Van Laere, animatrice et gestionnaire de projets en ERE

Sophie Bouchat, asbl Flâneries, Schaltin

Eléonore Danhier, Formatrice en Animation Nature, asbl Jeunes et Nature

Marzia Medri, éco-conseillère, réflexologue

Aurore Destrée, institutrice maternelle à Wavre

Geuzaine Paskall, coordinatrice pédagogique, Youplaboum asbl

Sarah Installé, coordinatrice/animatrice/éleveuse, Au Pré d’Uguette

(petit élevage, ferme d’animation), Uguette asbl

Florence Jacque, institutrice primaire en 5e année

Florent Vilvorder, instituteur primaire

Samuel Puissant, coordinateur, D’une cime à l’autre asbl

Geoffroy De Schutter, biologiste écologue, coordinateur, Club Alpin Belge

Anne Versailles, géopoète, TSIMzoom asbl

Marie-Berthe Ranwez, psychopédagogue, Couvin

Michel Brusten, professeur d’horticulture

Françoise Minguet, zoologiste, musicienne, animatrice de stages d’enfants, membre du PO d’une école fondamentale à pédagogie active

Véronique Geens, institutrice primaire et formatrice Brain Gym

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    7,5€/mois
    pendant 6 mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Cartes blanches
    • RTS37WGE

      Carte blanche Carte blanche de Nick Clegg: «Facebook ne profite pas de la haine!»

    • d-20170302-GE8VZX 2019-06-14 11:23:54

      Carte blanche «Le micro-entrepreneuriat populaire: une solution pour la relance post Covid-19»