«Allô bonjour, c’est un artiste»

Tammam Ramadan et sa flûte syrienne, entouré de Khaled Al Hafez et Tarek Al Sayed.
Tammam Ramadan et sa flûte syrienne, entouré de Khaled Al Hafez et Tarek Al Sayed. - Muziekpublique

Il est 16 heures pile quand Tammam appelle. Il est super ponctuel, en plus d’être un virtuose du ney, la flûte syrienne, mais ça, on ne le sait pas encore, puisque c’est une surprise.

Quand on a réservé cet appel téléphonique artistique, on savait qu’on aurait au bout du fil – ou de la vidéo si on s’appelle par WhatsApp – quelqu’un qui nous jouerait de la musique ou nous réciterait un poème. Rien qu’à nous, gratuitement (les artistes, eux, sont rémunérés), pendant une demi-heure. Ça s’appelle Artists Calling, c’est tous les mercredis et les samedis après-midi jusqu’au 10 juin inclus, et c’est une initiative de Muziekpublique (le centre des musiques traditionnelles du monde de Bruxelles), des bibliothèques d’Ixelles et de la commune d’Ixelles, d’après une idée originale du Théâtre de la Colline à Paris, et avec les conseils avisés des centres culturels de Bruxelles-Nord et Archipel 19.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct