La CGSP couvrira les professeurs qui refuseraient de rentrer

Joseph Thonon, patron de la CGSP enseignement. © JOAKEEM CARMANS.
Joseph Thonon, patron de la CGSP enseignement. © JOAKEEM CARMANS.

Assurément, la CGSP-Enseignement aura fait « sensation » en déposant, vendredi après-midi, quelques heures avant ce long week-end, un préavis de grève dans la perspective de la rentrée des maternelles mardi matin. De quoi jeter le trouble au sein des familles dont les enfants sont scolarisés dans des écoles communales, provinciales ou organisées par la Communauté française (la CGSP n’affilie pas dans le libre). « Ne nous méprenons pas, le préavis vise à couvrir d’éventuelles actions, ce n’est pas en soit un appel à la grève », dit Joseph Thonon, patron de la CGSP enseignement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct