Le vrai ou faux: vers la fin de la «bulle des 4 proches»?

Pour Yves Coppieters, professeur à l’école de Santé publique de l’ULB, «
il serait aberrant de ne pas relâcher les bulles familiales à l’heure où on rouvre les écoles, et qu’on s’apprête à faire de même pour l’horeca
».
Pour Yves Coppieters, professeur à l’école de Santé publique de l’ULB, « il serait aberrant de ne pas relâcher les bulles familiales à l’heure où on rouvre les écoles, et qu’on s’apprête à faire de même pour l’horeca ». - D.R.

Plutôt vrai

Lancée le jour de la Fête des mères (10 mai), la mesure avait été accueillie avec enthousiasme, comme un premier signe tangible du déconfinement ; un élargissement de la bulle familiale, tellement importante en ces temps troublés. Trois semaines plus tard, alors que les magasins ont rouvert leurs portes, notamment, et que les écoles s’apprêtent à le faire de façon encore plus concrète à partir de mardi, la question se pose : quel sens encore donner à cette fameuse règle « des 4 proches » ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct