Culture: de nouvelles aides pour les opérateurs, la diffusion internationale et les festivals

Durant trois semaines, en juillet, «
Ouragan
» devait être présenté au Théâtre des Doms à Avignon.
Durant trois semaines, en juillet, « Ouragan » devait être présenté au Théâtre des Doms à Avignon. - Karolina Maruszak.

Quelques jours après le début du confinement, le 19 mars, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles avait décidé la création d’un fonds d’aide d’urgence aux opérateurs, essentiellement les centres culturels et CEC, les arts vivants (théâtre, cirque, conte, danse), la musique, les centres d’art plastiques et musées, le cinéma. L’aide s’élevait à 8,6 millions et portait sur les pertes de billetterie du 14 mars au 4 mai. 381 dossiers d’indemnisation avaient été rentrés. Une nouvelle enveloppe d’aide d’urgence a été approuvée ce vendredi pour une nouvelle période d’indemnisation, soit 8,5 millions supplémentaires pour couvrir la période qui va du 5 mai au 5 juillet. Les procédures d’indemnisation, qui étaient jugées fort lourdes, vont être « adaptées et améliorées », et moins de personnes pourront bénéficier de ce fonds puisque les musées ont rouvert et que les festivals font l’objet d’un soutien spécifique (lire-ci-dessous).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct