Lettres: l’aide au livre belge sera plutôt timide

Les auteurs et autrices belges dont les œuvres ont été impactées par la crise Covid seront aidées. Ici l’autrice belge Isabelle Bary.
Les auteurs et autrices belges dont les œuvres ont été impactées par la crise Covid seront aidées. Ici l’autrice belge Isabelle Bary. - D.R.

Lorsqu’il a appris ce vendredi qu’il n’y aurait pas de chèques-livres pour soutenir l’industrie de l’édition, le directeur de l’association des éditeurs belges (Adeb), Benoît Dubois, s’en est étranglé. Et pour cause : le jour même où on apprenait que les autres opérateurs culturels bénéficieraient d’un fonds d’urgence Covid porté à 17,1 millions, la chaîne du livre (auteurs, libraires, éditeurs) devra se contenter, elle, d’une première aide de moins de deux millions en argent frais. Certes, sur proposition de la ministre de la Culture Bénédicte Linard (Ecolo), il y aura un achat massif de livres belges pour soutenir le secteur, un coup de pouce à la promotion, une aide aux maillons les plus faibles. Et le secteur se félicite de la co-construction qui a précédé cette décision politique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct