Coronavirus: la Grèce autorisera davantage de vols en provenance de l’UE à partir du 15 juin

Louisa GOULIAMAKI / AFP
Louisa GOULIAMAKI / AFP

Les passagers de ces avions ne seront pas soumis à des mesures strictes de quarantaine, à l’exception de ceux arrivant des régions les plus touchées par le Covid-19 dans ces Etats européens, comme l’Ile-de-France (Paris et ses environs), quatre régions italiennes (Emilie-Romagne, Lombardie, Piémont, Vénétie) et quatre autres en Espagne (Madrid, Catalogne, Castille et Leon, Castille-La-Manche), a-t-il ajouté. « Cela dépendra maintenant de l’aéroport d’origine, non du pays (d’origine) », a-t-il dit à l’AFP. Pour la Belgique, cela reste l’ensemble des aéroports.

La Grèce avait annoncé la veille l’ouverture des aéroports d’Athènes et de Thessalonique (nord) aux touristes de 29 pays, dont une quinzaine de l’Union européenne, à compter du 15 juin. Du 15 au 30 juin, les avions ne pourront atterrir que dans ces deux villes. Les autres aéroports régionaux et sur les îles grecques ne seront remis en service que le 1er juillet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct