Mort de George Floyd: la situation s’envenime dans les villes américaines

Mort de George Floyd: la situation s’envenime dans les villes américaines

Des milliers de policiers et soldats patrouillaient dimanche dans les grandes villes américaines, au lendemain d’une nouvelle nuit de manifestations contre le racisme ayant dégénéré en émeutes, le président Donald Trump étant accusé d’attiser la discorde.

La colère qui s’est emparée du pays après la mort lundi à Minneapolis d’un homme noir de 46 ans, George Floyd, des mains d’un policier blanc, a provoqué des émeutes destructrices accompagnées de pillages et incendies volontaires dans cette grande ville du nord du pays.

Les violences ont gagné samedi soir New York, Philadelphie, Dallas, Las Vegas, Seattle, Des Moines, Memphis, Los Angeles, Atlanta, Miami, Portland, Chicago, ou encore la capitale Washington. Les gouverneurs des États concernés ont fait appel à la Garde nationale et, pour certains, décrété un couvre-feu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct