Pourquoi les Belges ne sont-ils pas «les bienvenus» en Grèce?

Pourquoi les Belges ne sont-ils pas «les bienvenus» en Grèce?

Les vacances approchent et certains d’entre vous avaient peut-être déjà réservé un séjour en Grèce ou prévu d’y voyager.

Si la Grèce n’enregistre qu’un faible taux de morts dus au coronavirus (175 décès au 31 mai) et peut paraître comme une destination privilégiée pour se rendre en vacances, la situation sur place est plus compliquée pour les Belges.

La saison touristique le 15 juin

Du 15 au 30 juin, les vols internationaux vers les aéroports d’Athènes et de Thessalonique sont autorisés. En vue de cette réouveture, le gouvernement grec a annoncé que, à partir du 15 juin, les touristes et voyageurs en provenance de 29 pays pourront se rendre en Grèce sans devoir subir de quarantaine. Mais la Belgique n’en fait pas partie.

Cela ne veut pas dire que les Belges ne peuvent pas se rendre en Grèce mais à leur arrivée, ils devront subir une quarantaine. Les voyageurs belges sont tenus à un contrôle obligatoire et à une quarantaine de 7 jours s’ils partent depuis un aéroport belge. La Grèce a établi cette règle en fonction de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) qui a établi une liste des aéroports situés dans les zones touchées à haut risque de l’infection au coronavirus. Dans cette liste que vous pouvez consulter ici et qui est régulièrement mise à jour, tous les aéroports belges sont considérés comme une zone à risque.

Un espoir pour le 1er juillet

À partir du 1er juillet, la Grèce entame une nouvelle phase de déconfinement. Les vols internationaux seront autorisés vers tous les aéroports de Grèce. Les visiteurs pourront être soumis à un test d’échantillonnage aléatoire à l’arrivée. Mais attention, cela ne veut pas dire que les voyageurs en provenance des aéroports belges ne subiront plus de quarantaine. A priori, la Grèce devrait continuer à s’appuyer sur la liste de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne pour déterminer les règles d’accès à son territoire.

Comment se passe la quarantaine en Grèce ?

Concrètement les voyageurs en provenance d’un aéroport belge qui atterrissent sur le sol grec sont testés et dans l’attente du résultat passent la nuit dans un hôtel. S’ils sont testés positifs, les passagers sont en quarantaine sous surveillance pendant 14 jours. S’ils sont testés négatifs, ils pourront se rendre dans leur lieu de résidence mais devront y rester confinés pendant 7 jours.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    7,5€/mois
    pendant 6 mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Europe