Coronavirus – «La vie en pause», jour 65: les vaches

Un public hyper-attentif sur notre reprise de «
Bella Ciao
».
Un public hyper-attentif sur notre reprise de « Bella Ciao ». - D.R.

Il y a quelques semaines, il s’est passé un truc incroyable.

On était à vélo, dans la campagne. Depuis un moment, les plus grandes histoires commencent comme ça, allez savoir pourquoi. En haut d’une grosse côte, pause de cinq minutes. Sur la droite, il y a une ferme, un petit enclos avec trois ou quatre moutons noirs et une grande prairie pleine de vaches qui paissent tranquillement. Et là, on essaie un truc.

On a déjà parlé aux vaches. Des millions de fois. Et aux chevaux, aux chèvres, à tout ce qu’on trouve au bord du chemin, on dit généralement un petit mot quand on s’arrête devant. Les chevaux viennent parfois près de la barrière, les vaches, jamais. Elles broutent. Lèvent un œil, puis rebroutent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct