Déconfinement: faute de coordination européenne, la situation reste confuse aux frontières

Contrôle de véhicules par la police française, ce week-end, à la frontière franco-belge.
Contrôle de véhicules par la police française, ce week-end, à la frontière franco-belge. - AFP.

Faute de coordination à l’échelle européenne pour le passage des frontières nationales, difficile de s’y retrouver quand chaque Etat décide d’une règle qui n’est pas réciproque. Malgré les appels de la Commission à coordonner la levée des contrôles, la gestion des frontières est une prérogative exclusive des Etats. Un exemple parmi d’autres : les Belges peuvent-ils se rendre en France ? La réponse est non, même si certains ont tenté le coup ce week-end et ont été refoulés.

La confusion provient du fait que les Belges sont autorisés depuis samedi à rendre visite aux membres de leur famille résidant en Allemagne, au Grand-Duché et aux Pays-Bas. Ils peuvent également traverser la frontière pour faire des achats dans ces pays, à condition de respecter les mesures en vigueur. Ce que beaucoup ont fait durant ce long week-end de Pentecôte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct