Logan Bailly: «Le président de Namur a proposé qu’on vende du vin pour nous payer nous-mêmes»

@Belga
@Belga

Les priorités ont changé. Loin du feu des projecteurs et des paillettes qui ont parfois accompagné sa carrière professionnelle, Logan Bailly se ressource auprès de Tamara, sa compagne, et de ses deux enfants, Destiny (15 ans) et Prince, qui soufflera bientôt ses 10 bougies. Mais il ne veut pas encore tourner le dos au football.

Quel est votre quotidien ?

J’essaye de m’occuper et de m’entretenir, mais ce n’est pas facile. Toutes les salles de sport sont fermées. Je cours, je fais du vélo. On me propose aussi d’aller jouer au football, mais c’est délicat par rapport aux règles de confinement en vigueur.

Que s’est-il passé depuis votre arrivée à l’UR Namur, à la fin du mois de décembre 2019 ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct