Le tragique destin d’une pauvre petite fille riche

Fille du roi Léopold III et de la princesse Lilian, la princesse Marie-Christine est née à Laeken le 6 février 1951, en plein milieu de la « Question royale » qui a divisé la Belgique au sujet de Léopold III. Elle fait partie de la « deuxième famille » comme on dit, ces princes et princesses nés de sang royal mais sans pouvoir prétendre au Trône de Belgique. Marie-Christine n’a jamais trouvé sa place dans le milieu qui était le sien. À commencer par son prénom imposé, qui vient de sa marraine, Marie-Christine de Bragance, alors que tout le monde l’appelle Daphné. Elle n’a pas trouvé sa place non plus au sein de la fratrie. Elle n’a guère de contact avec les aînés de la Famille royale, les enfants d’Astrid : avec elle, Albert se montre indifférent et Joséphine-Charlotte glaciale. Son frère direct, le prince Alexandre, neuf ans plus âgé qu’elle, est toujours de sortie. Et elle jalouse la petite dernière, Esmeralda, très proche des parents. « Ce n’est qu’un bébé !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct