La Stib a perdu deux tiers de ses voyageurs

La Stib a perdu deux tiers de ses voyageurs
BELGA

Deux mille vingt ne sera pas une année record pour la Stib… Durant les sept semaines de confinement, la fréquentation a chuté, atteignant à peine les dix pour cent de l’affluence normale. Depuis le 4 mai, les bus, trams et métros se remplissent progressivement, au gré des phases de déconfinement. Mais le nombre de voyageurs reste bien en deçà de la moyenne : 37 %, la semaine dernière, pour le réseau de surface et 33 % pour les lignes souterraines. Une situation qui pourrait durer, méfiance oblige : une étude réalisée par la VUB auprès de 614 personnes montre que 40 % d’entre elles n’ont plus envie de prendre le métro dans la vie d’après-corona (contre 12 % pour le train) – à l’inverse, la marche et le vélo séduisent plus qu’avant (avec un usage accru de l’électrique pour les deux roues).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct