La Formule 1 se relance en cassant les prix

La F1 fera bien un arrêt en Belgique, mais sans public.
La F1 fera bien un arrêt en Belgique, mais sans public. - Photo News.

De la F1 à bas prix ! Jamais on n’avait imaginé un jour pouvoir associer ce sport planétaire à cette notion « désintéressée ». C’est pourtant ce qui va se passer cet été, avec une saison européenne qui va enfin lancer, dès le 5 juillet en Autriche, le championnat du monde 2020 au gré de huit courses disputées à huis clos, selon un calendrier improbable (voir par ailleurs), duquel on pointera bien sûr le Grand Prix de Belgique, maintenu à sa date initiale du 30 août.

Même si certains ne manqueront pas de s’interroger sur le bien-fondé d’une telle relance, alors que la pandémie du coronavirus fait encore tant de victimes et soulève encore tant d’interrogations tout autour de la planète, on peut cependant s’arrêter sur un effet au demeurant positif qu’aura eu le Covid-19 sur la Formule 1 : celui de rendre celle-ci gratuite ! Ou presque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct