Pompiers de Bruxelles: du «bonobo» et du «bougnoule» dans la langue syndicale

Eric Labourdette, est très actif sur tous les fronts, y compris sur les réseaux sociaux.
Eric Labourdette, est très actif sur tous les fronts, y compris sur les réseaux sociaux. - belga

Difficile de passer à côté d’Eric Labourdette. Cela fait des années que le syndicaliste libéral (SLFP), premier représentant des pompiers de Bruxelles, est au four et au moulin pour défendre sa corporation, notamment sur les plateaux de télévision. Apprécié au sein des effectifs, l’homme fait preuve d’une fidélité sans faille à la profession. La preuve encore à l’automne dernier, où l’image du Siamu bruxellois fut mise à mal après qu’un jeune aspirant pompier d’origine maghrébine a vu son casier fracturé et tagué d’injures racistes telles que « singe ». Concernant l’affaire, qui a fait grand bruit jusqu’au parlement, le syndicaliste assurait alors : « Impossible qu’un pompier ait fait cela. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct