Droits voisins: l’étau se resserre autour de Google

Droits voisins: l’étau se resserre autour de Google

Au cœur de la crise du Covid-19, Google s’est posé en sauveur de la presse locale en promettant des « millions de dollars » pour soutenir des rédactions. Il est vrai que la chute spectaculaire des revenus publicitaires, surtout, et les difficultés de distribution ont poussé de nombreux médias au bord du précipice, au moment où, paradoxalement, ils n’ont jamais été autant consultés. Le fonds d’aide d’urgence pour le journalisme, orchestré par Google News Initative, aurait permis à ce jour de soutenir 5.300 rédactions locales dans le monde. A raison d’un financement allant de 5.000 à 30.000 dollars…

Une paille. Mais une façon, pour Google, souvent accusé de laisser proliférer de fausses informations, de redorer son blason. Une manière aussi, subtile, de montrer que si la presse a besoin de Google, l’inverse est loin d’être faux. « Google a besoin des médias pour faire fonctionner son écosystème, notamment publicitaire », insiste cet observateur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct