Tenir un registre des clients dans l’horeca «serait illégal», avance Denis Ducarme

Denis Ducarme
Denis Ducarme - Belga

Imposer au secteur de l’horeca d’enregistrer les noms de leurs clients pour pouvoir plus aisément les retrouver en cas de contamination au Covid-19 serait illégal, a assuré mercredi le ministre des Indépendants et des PME Denis Ducarme (MR).

Interrogé durant la matinale de BEL-RTL sur cette mesure de sécurité envisagée dans le cadre du déconfinement du secteur horeca, M. Ducarme a indiqué qu’elle ne pourrait être appliquée car contraire au règlement général sur la protection des données (RGPD).

« Ça ne pourrait être une obligation », selon le ministre libéral qui dit avoir consulté des experts juridiques.

M. Ducarme a par ailleurs confirmé mercredi que l’horeca sera autorisé à rouvrir ses portes à compter du 8 juin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct