La lettre de Caroline Désir aux directions d’écoles: «L'intérêt des enfants était l'unique motivation»

La lettre de Caroline Désir aux directions d’écoles: «L'intérêt des enfants était l'unique motivation»
Dominique Duchesnes.

Pas simple d’être ministre de l’Éducation… Entre les intérêts – parfois divergents – des enseignants, des directeurs, des pouvoirs organisateurs, des syndicats, des enfants, des associations de parents, des pédagogues, de ceux qui tiennent les cordons de la bourse, des lobbys en tous genres… il y a matière à de longs palabres.

Ce qui est vrai en temps normal l’est encore plus en ces temps de crise Covid. Caroline Désir (PS) l’a vécu à ses dépens la semaine dernière, quand proposant d’exécuter la seconde phase du déconfinement de l’école, elle s’est ramassée une volée de bois vert de la part de directeurs en colère. C’est que la décision du comité de concertation du 27 mai prévoyait de rouvrir les écoles à partir de ce mardi 2 juin en « démontant » largement les mesures de sécurité sanitaires millimétrées qui ont empêché de dormir pendant des semaines bien des directions d’école.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct