Faut-il voter en temps de coronavirus?

Séance du Parlement bolivien, le 29 avril dernier à La Paz, pour entériner le report de l’élection présidentielle
: une décision qui alimente la méfiance...
Séance du Parlement bolivien, le 29 avril dernier à La Paz, pour entériner le report de l’élection présidentielle : une décision qui alimente la méfiance... - Reuters.

Les pays doivent-ils organiser des élections pendant la pandémie de coronavirus en cours, ou est-il préférable de les reporter ? Dans quelles conditions ? Ces questions sont suivies de près par L’Institut pour la démocratie et l’assistance électorale (Idea), une organisation intergouvernementale basée à Stockholm et comptant 33 pays membres.

Son suivi des élections à travers le monde lui permet d’affirmer que 62 pays et territoires ont décidé à ce jour de les repousser ; et pour 18 d’entre eux, il s’agissait de scrutins nationaux. Pour Kevin Casas-Zamora, directeur général de l’Idea, le maintien comme le report offrent chacun leur lot d’inconvénients, mais leur succès dépend de deux critères : le consensus politique, et une autorité électorale compétente, qui communique clairement sur les conditions sanitaires du vote.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct