France: le parti macronien aimanté par la droite

De gauche et en même temps de droite, revendiquait Emmanuel Macron à l’époque de sa conquête présidentielle, en 2017. Trois ans plus tard, les choses ont quelque peu changé...
De gauche et en même temps de droite, revendiquait Emmanuel Macron à l’époque de sa conquête présidentielle, en 2017. Trois ans plus tard, les choses ont quelque peu changé... - Photo News.

De gauche et en même temps de droite, revendiquait Emmanuel Macron à l’époque de sa conquête présidentielle, en 2017. Trois ans plus tard, le temps de la clarification serait-il venu ? Alors que le second tour des élections municipales aura finalement lieu (in extremis et si la situation sanitaire continue d’être sous contrôle) le 28 juin, la balance du parti penche désormais résolument d’un côté plutôt que de l’autre. À l’heure ultime du dépôt des listes, mardi soir, le choix des alliances de La République en marche (LREM), ou celui de ses anciens piliers, s’est porté le plus souvent en direction de la droite. Et même parfois en direction de la frange la plus conservatrice du parti Les Républicains.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct