Robert Vertenueil et Georges-Louis Bouchez appellent ensemble à négocier «un nouveau Pacte social»

Les présidents de la FGTB et du MR mercredi, rue Haute à Bruxelles, siège de l’organisation syndicale.
Les présidents de la FGTB et du MR mercredi, rue Haute à Bruxelles, siège de l’organisation syndicale. - Dominique Duchesnes

Entretien

Je n’oserais pas dire que c’est historique, mais je ne suis pas loin de le penser », lâche Robert Vertenueil. Georges-Louis Bouchez ne le démentira pas. Les présidents de la FGTB (avec Nicolas Deprets, son porte-parole) et du MR (avec Axel Miller, son chef de cabinet) qui se réunissent, qui communiquent côte à côte, qui disent ensemble vouloir conclure un Pacte social, ça vient de sortir. En l’occurrence, les deux se sont retrouvés mercredi matin au siège de l’organisation syndicale, rue Haute à Bruxelles. Et nous ont livré leurs conclusions à l’issue de la séance de travail, autour de 11 heures, sous la forme d’un long échange très dialoguant. Une première. Et une étape, croit-on, dans la quête d’un nouvel équilibre socio-politique alors que la crise corona frappe l’économie et le monde du travail.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct