Etats-Unis: Trump se heurte au refus de l’un de ses fidèles sur le recours à l’armée

Donald Trump est passé devant des murs tagués insultant la police pour se rendre à pied devant l’église Saint John, bâtiment emblématique proche de le Maison Blanche, où il a reçu une Bible.
Donald Trump est passé devant des murs tagués insultant la police pour se rendre à pied devant l’église Saint John, bâtiment emblématique proche de le Maison Blanche, où il a reçu une Bible. - AFP.

Il était l’homme du président au Pentagone, nommé en remplacement d’un secrétaire à la Défense réfractaire, Jim Mattis, puis du successeur pâlot de celui-ci, Patrick Shanahan. Mark Esper, qualifié de fidèle à Donald Trump, a sans doute précipité son limogeage prochain mercredi, en annonçant devant les caméras qu’il s’opposait à l’application de l’« Insurection Act » de 1807 et à « l’utilisation de l’armée pour réprimer les marches populaires contre les violences policières ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct