Coronavirus : les clubs belges vont perdre 25% de leurs revenus

@News
@News

«  Son chiffre d’affaires a augmenté (+18 %, de 321 millions € pour la saison 2017-2018 à 378,5 millions pour la saison suivante, objet de l’étude rapportée ici), mais le football belge n’est pas en bonne santé. » Brute, la conclusion de Sam Sluismans, au bas de la troisième édition de ce rapport « Deloitte » bouclé à l’initiative de la Pro League et dévoilé hier en vidéoconférence, tient du paradoxe. « Le football belge vit au-dessus de ses moyens », a même synthétisé l’associé du cabinet de services en audit et expertise comptable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct