Le «Qzen», c’est pour (très) bientôt

Le Qzen débarquera l’année prochaine en Wallonie. Mais il s’accompagnera d’un surcoût pas forcément bienvenu.
Le Qzen débarquera l’année prochaine en Wallonie. Mais il s’accompagnera d’un surcoût pas forcément bienvenu. - D.R.

C’est quoi exactement la norme Qzen dont on entend de plus en plus parler en Belgique ? Il s’agit d’une obligation selon laquelle toutes les nouvelles constructions résidentielles en Wallonie, maisons ou appartements, vont devoir présenter une consommation de quasi zéro énergie. D’où le sigle Qzen. Trois chiffres peuvent résumer la situation. Jusqu’à présent, les habitations neuves devaient respecter le label B au sud du pays, soit une consommation spécifique en énergie (Espec) allant de 85 à 170 kWh/m2/an. Avec la norme Qzen qui entrera en vigueur au 1er janvier 2021, le label A sera d’application, soit une valeur comprise entre 45 et 85 kWh/m2/an. A titre de comparaison, l’ensemble du bâti wallon existant présente un bilan beaucoup plus dégradé : 434 kWh/m2/an en moyenne, selon les dernières données de l’administration. A noter que pour les rénovations, les exigences ne changent pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct