Le Perthus, le village aux trottoirs partagés entre la France et l’Espagne, pris d’assaut

Le Perthus, le village aux trottoirs partagés entre la France et l’Espagne, pris d’assaut
Reuters

Aziz Essadek, 39 ans, résidant à Figueres (Gérone), tient un magasin sur le trottoir espagnol de la commune française du Perthus. Depuis le début de l’état d’urgence, la présentation de ses papiers et de son certificat de travail est devenue une habitude. « Je fais environ 50 kilomètres aller-retour. Ici, à la frontière, nous avons des clients français et quelques touristes aussi, pendant l’été », nous raconte-t-il depuis sa voiture coincée dans une longue file. A quelques mètres de là où Essadek attend son tour pour passer le contrôle de police, il est impossible d’empêcher les piétons de traverser la frontière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct