Didier Raoult accusé d’avoir administré de la chloroquine sans l’accord de ses patients

Didier Raoult accusé d’avoir administré de la chloroquine sans l’accord de ses patients

Pas un jour ne passe sans que le Docteur Raoult ne défraie la chronique. Aujourd’hui, il pourrait être dans le viseur de la justice selon le « Canard enchaîné ».

D’après l’hebdomadaire satirique, l’infectiologue aurait fait l’objet d’un signalement par l’un de ses confrères. Ce dernier accuse le directeur général de l’IHU de Marseille d’avoir enfreint une loi qui encadre les essais médicaux.

Didier Raoul est accusé d’avoir administré de la chloroquine à des patients sans leur accord explicite. Depuis, l’Agence nationale du médicament a saisi l’Ordre des médecins. Toujours est-il que le principal intéressé semble confiant. Il assure au Canard avoir « respecté l’ensemble de la légalité », comme il avait déjà pu l’affirmer à l’ANSM.

Reste à voir si la justice va décider d’ouvrir une enquête préliminaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct