Déconfinement: les brocanteurs impatients, mais les places seront chères

Déconfinement: les brocanteurs impatients, mais les places seront chères

Leurs camionnettes sont pleines, comme leurs hangars de stockage, mais leurs caisses sont… vides ! A l’approche de l’été, les brocanteurs trépignent à l’idée de pouvoir relancer un tant soit peu leurs affaires. Leur seul problème : savoir exactement ce qui leur sera permis, tout en sachant que rien ne sera, durant les deux mois à venir, comme avant. Mais ce qui semble clair, c’est qu’il sera compliqué aux vendeurs non professionnels de trouver des espaces de vente dans les marchés aux puces du pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct