Déconfinement: un retour au restaurant sous le signe du plaisir

Malgré les mesures sanitaires et la peur du Covid-19, Frédéric Niels espère réaliser 50
% de son chiffre d’affaires en juin grâce à ses clients fidèles.
Malgré les mesures sanitaires et la peur du Covid-19, Frédéric Niels espère réaliser 50 % de son chiffre d’affaires en juin grâce à ses clients fidèles. - Mathieu Golinvaux

Reportage

Ce jeudi après-midi, au Grand Forestier, resto campé dans un quartier champêtre et huppé de Watermael-Boitsfort, la pluie danse sur les tables de la terrasse sur fond de grisaille. Voilà qui contraste avec le bel optimisme du patron, Frédéric Niels, qui rouvrira dès lundi son établissement du sud-ouest bruxellois, de même que le Vieux Saint-Martin au Sablon et le Savoy sur la très chic place Brugmann à Ixelles. S’il a le sourire, c’est parce que les réservations affluent. « Depuis ce matin, c’est déjà complet pour lundi. Nous avons même des clients qui ont réservé trois fois pour la semaine prochaine », glisse Sabrina Dhyon, la directrice de salle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct